Régie cpm / régie affichage (web)

Quand un annonceur décide de commencer une campagne publicitaire, il peut choisir de contacter une agence. C’est ce que l’annonceur fait dans la plupart des cas. La régie publicitaire doit donc lui permettre d’atteindre son but plus rapidement.

Ce qu’il faut savoir sur la collaboration

L’agence devra choisir les angles d’attaque de la publicité et la stratégie générale à utiliser. Le travail de l’agence va être de réaliser entièrement la publicité de la marque qui l’a contactée. Elle devra lui demander un cahier de charge qu’elle va devoir suivre de la manière la plus stricte possible. Après avoir fini de créer la pub et avoir demandé l’avis de l’annonceur, l’agence va s’intéresser au support à utiliser. C’est pourquoi, il faut que toutes les décisions concernant le support soient prises bien avant de commencer la campagne publicitaire. Le plus souvent, la marque va choisir d’acheter à une société ou à une personne de l’espace publicitaire. C’est à cette étape que l’intervention de la régie publicitaire doit commencer. Son rôle est de servir d’intermédiaire entre le diffuseur et la marque qui veut publier les annonces avec monétisation.

Comment fonctionne le CPM sur Internet

Pour pouvoir connaître le cout d’une campagne publicitaire, les professionnels du marketing peuvent utiliser le coût pour mille. Il est abrégé CPM. Plusieurs cas peuvent être rencontrés. Cela peut représenter un millier de personnes qui ont regardé un spot publicitaire ou mille personnes qui en lisant un journal ont regardé une insertion publicitaire. Le coût pour mille peut représenter le prix pour mille personnes qui ont visité une publicité sur le web ou le nombre de fois que l’affichage d’une bannière publicitaire a été faite. En fonction de la qualité du support qui est choisi par le client pour faire la publicité, la valeur du coût pour mille peut beaucoup varier. Le prix va dépendre aussi de l’état du marché publicitaire au moment où le client décide de commencer sa publicité et de la possibilité pour les supports de cibler avec précision les clients qui peuvent être intéressés par le produit ou le service dont ils font la publicité. En France et en Europe, en général si vous avez envie de choisir une campagne CPM pour vendre, le coût pour mille peut aller de 5 à environ 50 euros. Pour que vous compreniez mieux comment fonctionne le CPM, si par exemple, une entreprise décide de fixer un prix de 20 euros pour chaque millier d’affichages de bannière, la facture que le client va payer après la campagne de 100.000 bannières est de 2000 euros.

Il faut noter donc que la régie publicitaire va devoir commencer une négociation au nom du diffuseur car son rôle est de le représenter. Son travail est de trouver les annonceurs qui conviennent le plus. Ensuite, elle leur demandera de remplir les espaces publicitaires des diffuseurs. Les régies publicitaires, les éditeurs et les CPM sont des mots très connus de nos jours par les annonceurs à cause de leur efficacité. Ils permettent de multiplier les gains.