Annonceur publicitaire

La publicité en ligne constitue l’un des principaux leviers du webmarketing. Sur internet les campagnes publicitaires assurent une présence sous différents formats : bannières, liens sponsorisés, vidéos etc. Les régies publicitaires assurent le lien entre les annonceurs, à la recherche d'espace de diffusion, et les éditeurs de sites web qui souhaitent obtenir la monétisation de leur audience. Les gains se calculent en « coût par mille » (CPM), « coût par clic » (CPC) ou « coût par lead ». Actuellement les annonceurs se tournent de plus en plus vers la pub en ligne, au détriment des supports traditionnels.

La technologie au service de la publicité digitale

La publicité en ligne grignote de plus en plus de parts de marché face à la publicité « classique » présente à la télévision. Les nouvelles technologies permettent un ciblage plus affiné des intérêts des consommateurs, et par conséquent un meilleur prix pour les espaces publicitaires.

Les annonceurs investissent de plus en plus dans les campagnes de pub sur internet. Le poids du digital va sans aucun doute surpasser celui de la télévision en 2016. L’explication de cette tendance ? L’explosion de la publicité programmatique qui a permis l’accélération de la publicité en ligne. Cette nouvelle forme de pub est non seulement intégralement automatisée, menée par des algorithmes mais surtout immédiate.

Entre l’instant où l’internaute clique sur un lien sponsorisé et l'ouverture d'une page internet, la transaction s’effectue en 120 millisecondes. Durant ce très court laps de temps, le profil de l’internaute est analysé, sites consultés entièrement, situation professionnelle, etc.

Le profil décrypté est ensuite mis aux enchères en temps réel (RTB), et cédé à l'annonceur, le plus offrant, prêt à payer le plus cher pour son message publicitaire soit diffusé.

La révolution est lancée

Les annonceurs ont la capacité de payer une publicité en une fraction de secondes. Ces publicités apparaissent ensuite sous forme d’affichages auprès des internautes. Internet assiste au décollage de la publicité programmatique. En 2015 sa progression dépasse les 60 % en France. D’un point de vue financier elle a généré plus de 400 millions d’euros en 2015.

Jusqu’à récemment le fonctionnement de la publicité était le suivant : les régies anticipaient l’achat d’espaces publicitaires qu’elles revendaient ensuite à un maximum d’annonceurs. L’objectif ? Atteindre le nombre de cibles pertinentes le plus élevé qui regarderait les publicités.

Les avantages sont très nombreux de part et d’autre. L’internaute est soumis à une publicité qui l'intéresse puisque ciblée, quant à l’annonceur, il dispose de la capacité à ajuster sa campagne en temps réel. Le site est lui aussi gagnant puisqu’il obtient le prix rentable en fonction du marché.

Le tarif des » impressions », c’est-à-dire de l’affichage d'un élément publicitaire dans le cadre d'une campagne publicitaire, varie en fonction du profil de l’utilisateur. Plus ce dernier est engagé dans son parcours d’achat, plus le prix augmente. Ce principe est également applicable aux vidéos.

Pour éviter que les internautes visionnent en boucle la même publicité, les régies publicitaires mettent en place un système de capping, permettant de limiter une campagne publicitaire à un nombre d'affichages limité par visiteur.

La publicité en ligne a exacerbé la concurrence entre la stratégie de l’acheteur et les informations fournies par les vendeurs (les profils, les formats, etc.)